dimanche 25 mars 2018

La 6e exposition d' "A Toute Vapeur 37"

Comme je suis membre de l'Association, il me paraît évident de devoir écrire ce message:

La décision a été prise après l'accord de la Mairie pour l'utilisation des salles qui avaient déjà permis les cinq premières expositions.

Ainsi, la sixième exposition de modélisme ferroviaire, avec bourse, à Saint-Avertin est lancée!

Elle se déroulera les 21 et 22 avril 2018, organisée par "A Toute Vapeur 37" (ATV37) et l'"Association Rail Modélisme des Cheminots de Tours", (ARMCT).
Voir le détail sur l'affiche.

Si vous souhaitez participer, envoyez un courriel à atoutevapeur37@orange.fr, un dossier de pré-inscription vous sera adressé.

le pont de Kehl à l'exposition de Saint-Avertin.

Le pont était rangé dans sa boîte depuis plusieurs années. Ce sont des amis de l'AFAN qui m'ont incité à le "ressortir" à l'occasion de cette exposition d'avril 2018. Ils sont quatre qui vont encadrer, avec leurs modules le pont de Kehl pour un grand réseau N, de 17m x 8m...

Il faut donc ressortir l'ensemble des modules, au nombre de huit, pour les préparer à cette aventure.

Vue d'ensemble de la maquette
Alors, voilà:

.
Un peu d’histoire.
Par convention du 2 juillet 1857 entre le Grand-Duché de Bade et Napoléon III, un pont est construit en treillis métallique, long de 253m comportant deux voies ; il est mis en service le 11 mai 1861.
Il est dynamité en 1870 ; reconstruit en bois, puis métallique en 1874.
Explosé par l’armée française le 12 octobre 1939, puis par les allemands en 1944…
ce sont toutes des vues de la maquette
En juillet 1945, l’armée américaine lance un pont provisoire à une voie pour remplacer l’ancien pont détruit.
Le 12 août 1956, un nouveau pont à voie unique, en treillis, accueille une voie et mesure 238,4m.  Il sera rehaussé de 2,6m et ripé pour répondre aux besoins de la navigation. C’est celui de la maquette.
Remplaçant ce dernier, le 10 décembre 2010 est inauguré le pont actuel, toujours en treillis, maintenant à deux voies, permettant une circulation à 120km/h pour les TGV !
(Source : Wikipédia)

côté Kehl
La maquette.
Demandant deux ans de travail, elle fut terminée en 1990 et participa à sa première exposition à Souffelweyersheim, en Alsace.

Elle est à l’échelle du 1/160e et mesure 1490mm de long.
Le pont est entièrement construit en profilés laiton, coupés, sciés, percés, soudés, soit plus de 1700 pièces.

Côté Strasbourg


La signalisation est aussi construite en laiton, elle respecte les signalisations ferroviaires française et allemande. La signalisation pour les bateaux est aussi lumineuse.

Cette reproduction fidèle a un intérêt particulier :
En Allemagne et en Alsace-Moselle, les trains roulent à droite. En France, ils circulent à gauche. Ainsi se trouve là tout l’intérêt de ce pont à voie unique, car sans avoir besoin d’un complément d’installation, un train arrivant du côté français à gauche, ressort à droite en Allemagne. Cet intérêt s’est confirmé lorsqu’il y eut à établir un circuit avec des modélistes allemands.

photos:JPT
Schémas de la structure du pont.

mercredi 15 février 2017

Les lumières sur la gare...

ça, c'était avant!
J'avais déjà "apporté" la lumière dans la vieille ville, éclairage des rues; puis le château de La Menaudière avait vu arriver l'éclairage du site, intérieur, extérieur.


et la lumière fut!
De même un peu d'éclairage a été installé au dépôt, puis dans toutes les maisons de la rue de Montmédy...



Récemment, c'est l'ensemble pavillonnaire qui a vu arriver la fée électricité.


Il fallait donc en arriver à donner de la lumière à la gare, que les voyageurs y voient clair, jour et nuit!



C'est aujourd'hui chose faite!
On ne craint plus beaucoup la nuit sur le réseau, même s'il reste encore quelques lieux à illuminer!!


jeudi 17 novembre 2016

Lotissement !

A  la suite de la révision du plan local d'urbanisme (PLU), un promoteur immobilier a entrepris de construire 9 pavillons sur un terrain proche du dépôt. Les maisons retenues proviennent de la gamme "Christophe G"...

Le terrain a été viabilisé, et très vite, les fondations apparurent...
Les 9 maisons sont maintenant construites.
L'éclairage de rue est arrivé; l'électricité est dans les maisons.



Les heureux propriétaires se sont empressés d'aménager leurs espaces extérieurs : pelouses, massifs, haies sont maintenant implantés avec un développement ultra-rapide!!

Restent encore quelques menus travaux à effectuer pendant les congés des uns et des autres.


La société ferroviaire prévoit d'implanter une clôture le long des voies menant au dépôt : il s'agit d'éviter que des enfants viennent jouer  où ils ne devraient pas...

****************


Lorsque je veux apporter de la lumière dans ce nouveau quartier, les essais pour les maisons  montrent que le plastique est translucide!
Il faut donc occulter les parties qui seront éclairées en noircissant l'intérieur et en le doublant de papier épais.
Il faut bien sûr penser aux ouvertures, mais aussi atténuer la lumière en créant des rideaux avec une simple épaisseur de papier... toilette!


Enfin, les essais de lumière sont concluants et donnent satisfaction.

Se plonger dans la nuit permet d'apprécier le travail réalisé pour un joli résultat.









jeudi 15 septembre 2016

Côté face, côté pile

Le décor de la partie droite est en cours de réalisation:
futur lotissement!

On voit toujours la face sur laquelle circulent les trains ainsi que les décors. C'est le beau côté du travail. Mais il faut voir aussi sous les jupes du réseau.

Voici donc les deux faces du module d'entrée de gare et du dépôt, inscrit dans un carré de 80cm de côté.

le plan du câblage est indispensable.
Il compte 19 appareils de voie : 11 aiguilles Arnold Rapido provenant de mon ancien réseau des années 80, 8 de fabrication maison commandées par les pratiques vieux relais téléphoniques (malheureusement un peu gros pour le N, car ils ont besoin de beaucoup de place), et 1 croisement simple.

C'est aussi le module le plus chargé en aiguillages :
accès au vaste dépôt, voies de circulation qui bénéficient des aiguillages fabriqués maison.




vendredi 9 septembre 2016

A propos de "mon" réseau.

Voilà un certain nombre d'articles consacrés aux événements extérieurs à mon propre réseau, qu'en fait, je n'ai toujours pas mis en images ici... Alors, voici:

 Faute de temps peut-être, mais je vais y remédier.

Voici donc une vue d'ensemble de ce réseau modulaire qui a participé à plusieurs expositions. Toute sa partie gauche, au nord, date de 1985/86 et demeure tout à fait fonctionnel : la ferme au premier plan  précède le pont sur la Chiers. Au loin les trois modules de la Gare de Montmédy telle qu'elle se présentait en 1984.


L'autre côté au sud, s'appuie sur le château de la Menaudière qui couvre, par nécessité la boucle de retournement. Chacun devine que, si le château est bien réel, le souterrain sort de mon imagination.
On aperçoit au second plan le grand dépôt, purement imaginaire : je ne souhaitais pas que mes machines restent dans des boîtes, et les rendais ainsi visibles...



L'autre boucle de retournement est à l'est et c'est une cité médiévale qui la recouvre. Elle est essentiellement constituée de maisons du commerce, et un tramway la ceinture, sur une ligne indépendante avec caténaire. C'est pour le plaisir!





Sur cette photo, à droite, la gare de Montmédy comme elle était en 1984. Bien sûr la longueur de l'implantation a été raccourcie et a obligé à "oublier" un certain nombre de maisons. Tout dans ces trois modules a été construit à partir de photos, de dessins et de relevés faits sur place. Passionnant.


vue sur Montmédy




Voici l'entrée du tunnel tel qu'il se présentait en 1984, et sa sortie... Evidemment, c'est encore un raccourci; on aperçoit la route de Sedan dont le virage en haut donnait sur un carrefour conduisant à la Citadelle.

sortie du tunnel côté Sedan
le dépôt et la gare secondaire
 On peut constater qu'il y a encore du pain sur la planche du côté des décors même si l'ensemble est fort présentable : l'aménagement du grand dépôt n'est pas terminé pas plus que les quais de la gare de passage contiguë.
   S'annonce aussi un lotissement récent pas encore habité aux abords à réaliser...
 




 Les bâtiments ont reçu leur éclairage intérieur, maintenant il faut songer aussi à éclairer les rues, sauf  dans la cité médiévale où ce sont les bâtiments qui attendent la lumière...
Bref, il y a toujours à faire.

Pour terminer, une vue des deux boucles de retournement qui voisinent.